Etudiant, comment financer l’achat de son automobile ?

Ca y est ! Vous venez d’obtenir votre permis de conduire et êtes prêt(es) à avaler les kilomètres d’ici la fin de l’été. Si vous avez de la chance, vous avez pu récupérer la voiture de votre grand frère qui est parti en vacances ailleurs ou qui vit désormais à l’étranger. Vous conduisez peut-être la voiture de vos parents mais êtes contraints d’aller les amener travailler tous les matins en les écoutant vous rabâcher que vous conduisez trop à droite ou que vous roulez trop vite.

véhicule

Il y a quelques jours, vous vous êtes réveillé avec un objectif, celui de posséder votre propre véhicule dans quelques temps. Après avoir arpenté le web et visité une multitude de concessionnaires vous avez arrêté votre choix et trouvé celui qu’il vous fallait. Il ne reste plus qu’une chose à faire et non des moindres, trouver les fonds pour le financement. Dans cette optique nous allons vous donner quelques astuces pour vous permettre de faire l’acquisition de votre véhicule.

Le Crédit Automobile

Que ce soit pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, le crédit voiture reste aujourd’hui la solution de financement la plus répandue et la plus courante. C’est un moyen qui est mis à votre disposition par les banques et les établissements de crédit, vous permettant de bénéficier de la somme dont vous avez besoin pour acquérir votre véhicule en échange de mensualités planifiés sur une plus ou moins longue durée.

Contracter un crédit qui recouvre la totalité de l’achat est possible mais il est fortement conseillé d’apporter personnellement 20 à 30% de la somme totale. Ceci vous permet de réduire les taux ainsi que le montant de la mensualité que vous aurez à payer. Indirectement un plus gros apport a pour effet de réduire le coût total de la transaction.

Utiliser ses économies

financer un véhiculeIl est assez rare en tant qu’étudiant de tout de suite pouvoir financer un véhicule neuf ou d’occasion par ses fonds propres. Toutefois, ce n’est pas impossible. Les plus aisés peuvent se le permettre mais ce n’est pas réservé qu’à eux.

En travaillant à côté, en cumulant les petits boulots ou même en faisant des paris en ligne il est possible de rassembler une petite cagnotte et l’utiliser pour acquérir sa voiture. La limite de ce mode de financement est que le poids de la transaction se fait directement ressentir sur votre capacité financière. Y-a-t-il pire quand situation quand on possède une voiture que de ne plus avoir assez d’argent pour l’utiliser librement ? Triste sort que d’en être réduit à réfléchir aux frais annexes engendrés par chaque déplacement (essence, péage, parking).

La location avec option d’achat

Plutôt utilisée par les professionnels, la location avec option d’achat dite (LOA) ou leasing (pour les avions par exemple) est aussi une option qui vaut le détour. Elle a longtemps été réservée aux voitures neuves mais s’étend désormais aux autos d’occasions. Elle offre l’opportunité de posséder le véhicule quelques temps et de pouvoir ensuite décider de l’acheter à coût réduit ou de le restituer. La principale limite de ce système, réside dans le fait que le nombre de kilomètre maximum qu’il est possible de faire soit limité. Pas génial pour saigner l’asphalte me direz-vous.

Au final, la méthode de financement pour laquelle vous décidez d’opter doit tenir compte de plusieurs facteurs. Tout d’abord de votre budget, de votre capacité à rembourser mais surtout de l’usage que vous comptez faire de votre auto après l’avoir acquise.

Plus facile à choisir qu’à financer pour un étudiant, un véhicule est une responsabilité mais aussi une réelle opportunité pour gagner de l’argent et continuer à le financer. En effet une fois en votre possession, vous pourrez le louer à des particuliers sur des plateformes spécialisés ou l’utiliser pour faire du covoiturage voir même jouer les chauffeurs particuliers une fois la nuit tombée.