Pourquoi effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière ?

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière est une formation effectuée sur 2 jours. Elle a pour but d’aider un conducteur à s’abstenir d’un comportement dangereux quand il conduit. Ce stage permet aussi au chauffeur de récupérer ses points en cas d’infraction pour lui offrir un permis à point. Dans l’article qui suit, nous allons voir pourquoi il faut effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

L’inscription au stage de sensibilisation : un acte volontaire ?

Dans la plupart des cas, les chauffeurs décident par eux-mêmes de suivre un stage de sensibilisation. Le but étant de récupérer jusqu’à 4 points pour leur permis de conduire. Effectivement, cela permet d’augmenter les points dès que le solde du permis commence à s’affaiblir. De plus, le stage vous évite des mois ou des années d’attente pour revoir vos points augmenter après une infraction. Il faut souligner que ce type de stage ne peut se faire qu’une fois par an. Assurez-vous aussi que votre permis n’a pas été invalidé par un solde nul. Le solde du permis ne doit pas dépasser les 12 points.

Le stage peut être imposé

Effectuer un stage de sensibilisation est obligatoire si vous possédez un permis de conduire probatoire. Cependant, cela n’est obligatoire que si vous commettez une infraction qui vous fera perdre 3 points durant cette période de probation. Ainsi, vous pourrez obtenir jusqu’à 4 points conformément au dispositif mis en place durant cette période.
D’un autre côté, le fait d’ignorer le stage peut vous contraindre à une amende de 135 euros accompagnée d’un retrait de permis. Pour le faire vous recevrez une lettre 48N envoyée sous forme de courrier qui vous informera que vous devrez suivre dans la ville la plus proche de chez vous, de préférence, un stage de sensibilisation à la sécurité routière à Melun si vous habirez cette ville.

Un stage de sensibilisation peut être une proposition alternative

Cette dernière forme de stage de sensibilisation à la sécurité routière se fait après une décision de justice émise par un procureur. Plus précisément, il vous laissera le choix entre la réalisation d’un stage ou une sanction qui peut être une amende ou une suspension du permis ainsi qu’un retrait des points. Vous récupérerez alors 4 points à la fin de la formation, peu importe l’infraction commise.
Vous ne pourrez participer à ce stage si votre permis de conduire ne serait pas valide. Dans tous les cas, vous ne devez pas oublier que ce type de stage ne sert pas uniquement à obtenir des points. Effectivement, le but est aussi de sensibiliser les conducteurs à faire plus attention aux dangers auxquels ils peuvent être confrontés quand ils sont au volant.

L’inscription à ce type de stage vous coûtera qu’entre 180 et 280 euros selon le centre que vous fréquentez.
Le dossier complet devra comprendre la lettre 48N prouvant le permis probatoire, un chèque du montant du stage choisi et une photocopie d’une pièce d’identité ou une notification de suspension de permis.  
Une notification de stage sera remise s’il est suivi entièrement. La restitution des points prendra effet dès le lendemain de la fin du stage.